Connect with us

EQUIPE NATIONAL

Andy «Dehors»!

Publié

Au

Equipe nationale – Andy Delort, la relation semble être rompue, du moins tant que Djamel Belmadi est à la tête de la barre technique des Verts. Ce dernier laisse entendre que la sélection n’est pas un paillasson.

Andy «Dehors»!

Andy Delort, c’est le sujet d’actualité de ces derniers jours, soit depuis l’annonce de la liste des 25 joueurs concernés par la double confrontation face au Niger, dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2022. C’est parce que le joueur, qui vient d’atterrir à l’OGC Nice en provenance de Montpellier, n’a pas été retenu par le sélectionneur national, Djamel Belmadi. Pourtant, Delort pète la forme avec les Azuréens et a même été désigné «Aiglon du mois» de septembre. Ce qui corsait davantage les questionnements sur le sujet, c’est le fait que Islam Slimani, pourtant souffrant de blessure, ait été retenu. Et ce n’est que, jeudi dernier, que le voile a été levé sur ce cas, à l’occasion de la conférence de presse de Djamel Belmadi, tenue au Centre technique national de Sidi Moussa. Avec son habituel franc-parler, le driver national n’y est pas allé par quatre chemins en expliquant «de A à Z» les dessous de cette «affaire», révélant que le joueur «a préféré privilégier son club aux dépens de l’Equipe nationale». «Il était dans la liste pour jouer contre le Niger, comme dans toutes les listes depuis qu’il est algérien», a rappelé le conférencier. «Il m’a envoyé un message en me disant qu’il voulait mettre l’EN, entre parenthèses, pendant un an. (…) J’ai fini par avoir une discussion avec lui, je lui ai reproché le fait de prendre une telle décision. C’était très houleux, je lui ai signifié que ce n’est pas de cette manière qu’on agit. Il a affaire à une nation, un pays qui lui a ouvert les bras. Je l’ai blâmé lui et son club», a-t-il tempêté, en révélant, également, s’être entretenu avec le directeur sportif de l’OGCN, Julien Fournier. «De facto, il n’est plus sélectionnable. Peut-être dans un an, peut-être avec quelqu’un d’autre, je n’en sais rien. Les choses sont évidentes pour moi en tout cas», poursuit Belmadi avec un ton ferme. L’accusation de Belmadi a été réfutée fermement par Fournier: «C’est moi qui ai appelé Djamel (…). Je savais qu’il avait eu une discussion houleuse avec Andy, je voulais lui donner la position du club (…). On a toujours montré le plus grand respect pour l’Afrique et ses sélections, et Djamel parle, certainement, sous le coup de la colère.» Et d’enchaîner: «Pour la CAN, il y a la problématique du calendrier, mais chaque joueur est libre ou pas d’y aller ou de ne pas y aller. Ça regarde le joueur (…). C’est mal connaître Andy de penser qu’on peut lui mettre la pression. Ce n’est pas parce que Belmadi dit quelque chose que ça devient la vérité, car Andy est allé au dernier rassemblement. Arrivé à l’âge qu’il a (29 ans), avec la concurrence, je comprends qu’il veuille s’inscrire dans cette compétition au club. Je ne vais pas juger. Égoïstement, ça nous arrange, mais on n’est ni de près ni de loin mêlé à ça. Quant au document signé, dont parle Djamel, c’est illégal de signer un tel document, et donc sans valeur. Jamais ça ne nous a effleuré l’esprit, ça serait contraire à tout ce que je dis.» Et pour clore ce feuilleton, c’est le concerné qui répond, indiquant que «c’est le fruit d’une longue réflexion».
Dans une déclaration à l’Equipe, il a espéré que son choix «sera compris». «Les gens me connaissent, je suis quelqu’un d’entier et je donne toujours tout. Je pense que ce choix est important pour moi cette saison, mais je ne prends pas ma retraite internationale», affirme-t-il, tout en niant l’existence d’une clause dans son contrat avec son club lui interdisant de participer à la CAN, qualifiant cette information de «pure invention». Et ce n’est pas la 1ère fois que Belmadi se trouve dans un «bras de fer» avec son joueur.
Le coach avait reproché à Delort son manque d’engagement pour l’EN, lorsqu’il était bloqué à Montpellier sur décision de la Fédération française de football (FF). Les choses étaient rentrées dans l’ordre, après, mais cette fois-ci, il semble que la situation ait atteint le point de non-retour. Delort et l’EN, c’est la fin!

Andy Dehors Equipe nationale

URL: www.sport.lefennec.net

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EQUIPE NATIONAL

Équipe d’Algérie : Hafid Derradji tacle lourdement Belmadi pour cette raison

Published

Au

By

Hafid Derradji tacle lourdement Belmadi pour cette raison

Foot – Le commentateur algérien de beIN SPORTS, Hafid Derradji, a lourdement taclé Djamel Belmadi, sélectionneur de l’équipe d’Algérie. Dzair Daily rapporte pour vous tous les détails relatifs à cette information ce jeudi 24 novembre 2022. 

L’élimination des Fennecs par le Cameroun en match barrage de la Coupe du Monde 2022 reste difficile à digérer pour les supporters algériens. Dans une interview, dont la vidéo fait le tour des réseaux sociaux, Hafid Derradji a sévèrement critiqué l’entraîneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi. Le commentateur algérien dans ses propos a évoqué la responsabilité du technicien algérien dans la désillusion du 29 mars dernier. 

Alors que la compétition bat son plein au Qatar depuis le 20 novembre, les commentaires vont bon train du côté des fans des Verts et des spécialistes du ballon rond. Effectivement, nombreuses sont les stars du football qui ont pris dernièrement la parole. Cela afin d’exprimer leur regret sur l’absence de Riyad Mahrez et ses coéquipiers. Face à ce flux, le journaliste apprécié en Algérie est sorti de son silence. 

En effet, il a tenu à apporter son point de vue sur cette affaire. Et ce, lors d’une interview accordée dernièrement à la chaîne de télévision El Heddaf TV. Comme une bonne partie des Algériens, Hafid Derradji n’arrive visiblement pas encore à accepter le scénario de l’élimination face aux Lions Indomptables. Il a même désigné les responsables de cet échec. 

Algérie – Cameroun : Derradji désigne les responsables de l’échec algérien 

Interrogé sur le duel en question, le commentateur sportif algérien a d’abord dit que la responsabilité était partagée entre les joueurs et le staff technique. Mais pour lui, la plus grande responsabilité revient au sélectionneur national. « Tout comme l’on peut dire que Belmadi est le principal responsable du succès à la CAN 2019. Il est le principal responsable de l’élimination face au Cameroun », a-t-il confié.

Par ailleurs, il faut dire que cette élimination a fait très mal au peuple algérien. Le fait de rater une Coupe du Monde au Qatar est aussi un facteur à prendre en compte. Car cette 22ᵉ édition a une saveur particulière. La première à être organisée dans un pays arabe et musulman. L’équipe d’Algérie aurait certainement joué à domicile. Comme dans le cas de la Tunisie, du Maroc ou encore de l’Arabie saoudite.

Continuer la lecture

EQUIPE NATIONAL

Coupe du monde 2022 : le maillot algérien en Zellige interdit dans le stade du Qatar

Published

Au

By

Coupe du monde 2022 : le maillot algérien en Zellige interdit dans le stade du Qatar

FENNEC SOPRT – Une influenceuse Dz présente au Qatar a affirmé que le maillot algérien de Zellige a été banni du stade lors de la rencontre opposant le Maroc à la Croatie. On vous en dit tout, dans la suite de ce nouveau passage.

Le maillot d’entrainement de l’équipe nationale, confectionné par la firme allemande, Adidas, avait déclenché une véritable polémique au Maroc. Des citoyens du Royaume chérifien avaient accusé l’Algérie d’avoir dérobé des symboles de l’Empire. Récemment, la controverse s’est exportée au Qatar où des supporters arborant le maillot algérien en Zellige se sont vu refuser l’accès à l’enceinte qatarie. Celle qui a abrité le match Maroc – Croatie.

Si vous voulez en savoir plus, Dzair Daily vous invite à lire la suite de ce passage du jeudi 24 novembre 2022. En effet, les Algériens se sont rendus en nombre au Qatar pour assister à la Coupe du monde. Alors que les Fennecs sont absents du rendez-vous planétaire. Le public Dz s’est engagé à apporter son soutien aux équipes des pays voisins. Notamment les Lions de l’Atlas.

Des supporteurs Dz interdits d’accès au stade

Cependant, à leur grande surprise, les agents ont privé des Algériens d’accéder aux tribunes du stade, Al Bayt. On parle de ceux qui portaient la nouvelle tenue inspirée des mosaïques du Palais El Mechouar de Tlemcen. Le public Dz a été obligé, en effet, d’enlever le maillot ou le mettre sur sa face intérieure.  

C’est ce qu’a affirmé l’influenceuse algérienne, Ines Nayli sur son compte Instagram officiel. La créatrice de contenus a indiqué que cette décision a été appliquée par mesure de sécurité. Et ce, afin d’éviter un éventuel conflit entre les Algériens et les Marocains à l’intérieur de l’arène footballistique.

Avant de conclure, nous soulignons que le match entre Hakimi et ses coéquipiers et les Vatreni n’a pas connu de vainqueur. Les deux sélections se sont, en effet, neutralisées sur un score vierge (0-0).

Continuer la lecture

EQUIPE NATIONAL

Coupe du monde 2022 : trois arbitres algériens désignés pour gérer un match décisif

Published

Au

By

trois arbitres algériens désignés pour gérer un match décisif

fennec sport– Un trio d’arbitres algériens inaugurera un match très important de la Coupe du monde 2022. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans cette édition du jeudi 24 novembre 2022.

Même si l’EN n’a pas pu décrocher son ticket pour le Qatar, l’Algérie sera, toutefois, représentée par certains arbitres algériens à la Coupe du monde 2022. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard.

Ainsi, la Fédération internationale de football association (FIFA)  a désigné un trio arbitral algérien pour arbitrer un match de la deuxième journée du groupe (A). Ce dernier aura lieu entre les Pays-Bas et l’Équateur. Sachant que cette confrontation est considérée comme décisive.

Et pour cause, ce duel déterminera l’identité des premiers qualifiés au huitième de finale. Étant donné que les deux équipes susmentionnées ont commencé leur aventure au Mondial en gagnant leur match d’ouverture. Pour rappel, l’Équateur a battu le Qatar avec un doublé propre. Pareil pour les Pays-Bas qui ont réalisé le même score contre le Sénégal.

Match Pays-Bas et l’Équateur : quels sont les arbitres algériens désignés ?

À titre informatif, ledit duel aura lieu ce vendredi au stade international Khalifa à Doha (17 h 00). Concernant les arbitres sélectionnés, il y aura l’arbitre algérien Mustapha Ghorbal âgé de 37 ans. Celui-ci dirigera le match en compagnie d’autres arbitres. À savoir, les Algériens Mokrane Gourari et Abdelhak Etchiali.

Ce n’est pas tout ! Un autre arbitre sera également présent pour gérer cette confrontation. Il s’agit cette fois-ci du Hondurien Said Martine. On précisera, entre autres, que Gourari et Etchiali ont déjà arbitré un match de la Coupe du monde 2022. Cela, en tant que chargés du hors-jeu à la VAR. En ce qui concerne Ghorbal, il s’agit là de sa première CDM. C’est ce que rapporte l’APS dans son récent numéro

Continuer la lecture

TENDANCE