MONDE

CAN : Les joueurs libérés le 3 janvier

a CAN ayant bien été confirmée pour le mois de janvier au Cameroun, les clubs européens ont finalement obtenu une compensation puisque les joueurs ne seront rendus à leurs sélections qu’à la date 3 janvier.

La pression des clubs européens avait fait craindre à un report pur et dur de la Coupe d’Afrique des Nations, sans y parvenir. Malgré tout, elle aura finalement bel et bien un impact sur la préparation des différentes sélections pour le tournoi africain.

En effet, l’Association européenne des clubs (ECA), qui avait reçu le soutien de Gianni Infantino dans sa demande de report de la CAN, s’était, à la suite du maintien de la compétition pour le mois de janvier au Cameroun, plainte de la date de disponibilité des internationaux africains, à savoir le 27 décembre. Cette date, à une dizaine de jours du début de la compétition, devait permettre aux sélectionneurs de bénéficier de leurs joueurs pour les matchs amicaux pré-CAN.

Finalement, la FIFA a annoncé que les joueurs qui évoluent en Europe ne seront dans l’obligation d’être libérés qu’à partir du 3 janvier, soit 6 jours avant le premier match Cameroun – Burkina Faso. Pour Djamel Belmadi, cela signifie que donc, parmi les titulaires, Youcef Atal, Aïssa Mandi, Ramy Bensebaïni, Ismaël Bennacer, Ramiz Zerrouki, Riyad Mahrez et Islam Slimani ne pourront être présents pour les deux matchs amicaux face au Ghana et à la Gambie. Le Boxing day en Premier League, mais également les autres rencontres (et notamment la Coupe de France) européennes, verront donc les africains être présents et le risque de blessure lui aussi.

About the author

sport

Leave a Comment