Connect with us

MONDE

PSG : Voilà pourquoi ça se tend entre Neymar et Kylian Mbappé…

Kylian Mbappé

Publié

Au

Kylian Mbappé

À l’image des propos polémiques prononcés par Kylian Mbappé samedi soir à l’encontre de Neymar, la relation idyllique entre les deux stars du PSG semble s’être dégradée depuis maintenant plusieurs semaines. Et elle s’expliquerait par différents points…

Si le PSG a enchainé une huitième victoire de rang en Ligue 1 samedi soir face à Montpellier (2-0) et continue donc son carton plein de début de saison en championnat, un petit événement a fait couler beaucoup d’encre au cours de cette soirée. Kylian Mbappé, juste après le deuxième but inscrit par Julian Draxler sur une passe de Neymara semblé particulièrement agacé que le numéro 10 brésilien ne l’ait pas servi aussi bien que leur partenaire allemand : « Ce clochard là, il ne me fait pas la passe », a lâché Mbappé à Idrissa Gueye après avoir rejoint le banc de touche. Des images qui ont forcément fait polémique, d’autant que Neymar et Kylian Mbappé affichent une complicité évidente depuis plusieurs années au PSG. Mais qu’en est-il vraiment aujourd’hui ?

De l’eau dans le gaz entre Neymar et Mbappé

L’Equipe consacre dans ses colonnes du jour une large enquête sur les origines du malaise entre les deux stars du projet QSI, et plusieurs facteurs semblent expliquer la détérioration de leur relation en interne. Déjà, Neymar n’aurait absolument pas compris l’attitude de Kylian Mbappé qui a fait le forcing pour rejoindre le Real Madrid lors du dernier mercato estival, d’autant que l’international brésilien était particulièrement enthousiaste de voir débarquer Lionel Messi au PSG, et il aurait aimé que l’attaquant français en fasse de même. Par ailleurs, même s’il s’est sensiblement rapproché d’Achraf Hakimi, recruté cet été par le PSG en provenance de l’Inter MilanMbappé manquerait de relais dans le vestiaire du club de la capitale, ce qui pourrait également expliquer sa prise de distance avec Neymar. L’attaquant tricolore aurait la sensation d’être le grand perdant de la nouvelle animation offensive mise en place au PSG, et cette frustration se ressent non seulement sur le terrain mais également dans sa relation avec le numéro 10 brésilien. Reste à savoir si le climat s’apaisera entre les deux grandes stars du PSG.

Pochettino ne s’inquiète pas

En attendant, malgré le manque d’efficacité de ses attaquants et leur complicité qui semble en perdition, Mauricio Pochettino ne semble pas inquiet à ce sujet comme l’a confié l’entraîneur du PSG en conférence de presse d’après-match : « Ils se sont procuré beaucoup d’occasions mais n’ont pas marqué, mais cela arrive. Cela va venir, ce sont des joueurs très talentueux et de grande qualité. Je n’ai pas de doutes qu’ils marqueront beaucoup de buts. On n’a pas marqué plus que deux buts, mais on aurait pu », a lâché Pochettino.

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Pochettino a failli signer au FC Barcelone. - Fennec Sport Fennec Sport Fennec Sport Fennec Sport Fennec Sport Fennec Sport Fennec Sport est un média électronique spécialisé dans le domaine du Football en Algérie et international, Algérie Foot, Actu

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MONDE

CAN : Les joueurs libérés le 3 janvier

Published

Au

By

Les joueurs libérés le 3 janvier

a CAN ayant bien été confirmée pour le mois de janvier au Cameroun, les clubs européens ont finalement obtenu une compensation puisque les joueurs ne seront rendus à leurs sélections qu’à la date 3 janvier.

La pression des clubs européens avait fait craindre à un report pur et dur de la Coupe d’Afrique des Nations, sans y parvenir. Malgré tout, elle aura finalement bel et bien un impact sur la préparation des différentes sélections pour le tournoi africain.

En effet, l’Association européenne des clubs (ECA), qui avait reçu le soutien de Gianni Infantino dans sa demande de report de la CAN, s’était, à la suite du maintien de la compétition pour le mois de janvier au Cameroun, plainte de la date de disponibilité des internationaux africains, à savoir le 27 décembre. Cette date, à une dizaine de jours du début de la compétition, devait permettre aux sélectionneurs de bénéficier de leurs joueurs pour les matchs amicaux pré-CAN.

Finalement, la FIFA a annoncé que les joueurs qui évoluent en Europe ne seront dans l’obligation d’être libérés qu’à partir du 3 janvier, soit 6 jours avant le premier match Cameroun – Burkina Faso. Pour Djamel Belmadi, cela signifie que donc, parmi les titulaires, Youcef Atal, Aïssa Mandi, Ramy Bensebaïni, Ismaël Bennacer, Ramiz Zerrouki, Riyad Mahrez et Islam Slimani ne pourront être présents pour les deux matchs amicaux face au Ghana et à la Gambie. Le Boxing day en Premier League, mais également les autres rencontres (et notamment la Coupe de France) européennes, verront donc les africains être présents et le risque de blessure lui aussi.

Continuer la lecture

MONDE

le MHSC et Omlin ont tenu longtemps mais le PSG n’a pas tremblé (2-0)

Published

Au

By

Montpellier s’est incliné (2-0) sur la pelouse du Paris SG ce samedi 25 septembre lors de la 8e journée de Ligue 1.

Le Paris Saint-Germain a signé contre Montpellier (2-0) une huitième victoire de rang en autant de journées de Ligue 1, samedi, avant de retrouver le manège de la Ligue des champions contre Manchester City. En championnat, les hommes de Mauricio Pochettino se promènent comme à la foire. Ils comptent déjà 10 points d’avance sur le deuxième, Marseille, qui reçoit Lens dimanche. Un magnifique but d’Idrissa Gana Gueye (14e) hors de la surface a ouvert le bal pour un PSG nettement dominateur mais longtemps maladroit pour gagner un plus gros lot. Le milieu sénégalais, nouveau roi du ball trap, est métamorphosé, c’est déjà son troisième but de la saison, à chaque fois sur une frappe puissante.
Décalé par Angel Di Maria, « Gana » a effacé Florent Mollet et envoyé un pétard sous la barre de Jonas Omlin (14e). Avec les quatre buts d’Ander Herrera, qui a trouvé la transversale (42e) du gardien suédois, Mauricio Pochettino dispose de milieux de terrain non seulement brillants à la récupération mais désormais très efficaces. Gueye a déjà marqué plus de buts que la saison dernière, à savoir deux toutes compétitions confondues.

L’équilibre 

Autour de ce milieu de terrain solide, le PSG a montré des progrès dans la cohésion collective, « l’équilibre » cher à Pochettino. Le PSG devra se souvenir de cette solidité collective contre Manchester, et y réincorporer Lionel Messi, encore ménagé pour une douleur au genou gauche. Plus tôt dans l’après-midi les « Citizens » ont réussi une démonstration de pressing collectif pour battre Chelsea (1-0), jusqu’alors leader de Premier League. Le PSG a aussi encore fait valoir son sens du finish, marquant encore dans les dernières minutes, comme contre Lyon et à Metz (2-1 les deux fois). Cette fois c’est Julian Draxler, sur un bon décalage de Neymar, qui a marqué (89e). L’Allemand venait tout juste de remplacer Kylian Mbappé.

Montpellier, corrigé 5-0 puis 4-0 les deux dernières fois qu’il est venu au Parc des Princes, s’en sort un peu mieux, mais n’a pas pu rivaliser. Le PSG, tout de noir vêtu (avec une bande grise), son troisième maillot étrenné samedi, a démarré son match pied au plancher et acculé les Montpelliérains, qui ne parvenaient que rarement à franchir le milieu de terrain. Après une première grosse occasion pour Neymar, qui a manqué son piqué devant Jonas Omlin (4e), Paris a logiquement ouvert le score par Gueye.

Neymar sans réussite 

Paris n’a pas desserré l’étreinte et aurait pu faire le break plus tôt, si par exemple « Ney » et Mbappé ne s’étaient pas gênés (37e), ou si « Kyky » avait battu Matheus Thuler à la course (24).Sur cette action, le central brésilien de Montpellier s’est blessé à la cuisse droite et a dû sortir, relayé par Nicolas Cozza (36e). Puis il y eut l’occasion d’Herrera et une frappe de 25 m de Neymar sortie par Omlin (45e). Montpellier n’a mis le nez à la fenêtre que par Téji Savanier, sur un coup franc sur lequel Navas plonge bien (18e), à nouveau préféré à Gianluigi Donnarumma, comme à Metz, et sur une frappe astucieuse à angle presque fermé sur le poteau du gardien costaricien (44e). Stephy Mavididi a aussi contraint Navas a un plongeon (61e). Dans une équipes si dominée, Valère Germain, très bon contre Bordeaux (3-3), où il a signé un doublé, s’est retrouvé très esseulé en pointe, dans un rôle ingrat qui a pu lui rappeler des matches difficiles avec l’OM.

Petite lueur pour Montpellier, le bon match de Maxime Estève, défenseur central qui a signé dans la semaine son premier contrat professionnel. Il a bien contenu Mbappé, notamment sur un tacle très osé (63e), chipant le ballon juste entre les jambes du champion du monde. Paris aurait pu alourdir le score mais a manqué de punch devant la machine à coups de poing. Gueye a allumé un autre pétard (57e), éteint par Omlin, le goal suédois a surtout remporté un tête à tête avec Neymar (66e), qui a aussi tiré à côté (72e). C’est surtout mardi contre les Sky blues qu’il faudra décrocher le pompon.

Continuer la lecture

MONDE

Barcelone : Messi, héritage… Ansu Fati rend un vibrant hommage !

Published

Au

By

Ecarté des terrains depuis plusieurs mois, Ansu Fati devrait faire son retour face à Levante ce dimanche avec le numéro 10 dans le dos. Un honneur pour l’international espagnol, qui succède notamment à Lionel Messi.

Absent des terrains depuis novembre 2020 en raison d’une blessure au ménisque, Ansu Fati a annoncé son retour ce vendredi. « Culers, je suis prêt ! » a-t-il prononcé lors d’une vidéo publiée par le FC Barcelone. L’international espagnol pourrait donc être de la partie pour affronter Levante ce dimanche. Et désormais, Fati portera le numéro 10. Un numéro porté ces dernières années par plusieurs grands joueurs du FC Barcelone comme Ronaldinho ou encore Lionel Messi, parti au PSG. Et le jeune joueur est prêt à marcher dans les traces de ses prédécesseurs.

« C’est un défi pour tout ce que le numéro 10 implique »

Le joueur de 18 ans a indiqué qu’il était prêt à relever ce défi. « C’est un honneur pour moi. Je remercie le club de m’avoir donné l’opportunité de le porter. C’est un défi pour tout ce que le numéro 10 implique. Leo l’avait, Ronaldinho et d’autres grands des joueurs. Pour moi, si vous êtes au Barça, vous devez être prêt à tout. C’est le meilleur club du monde et le « 10 » est une pression de plus, mais être au Barça, c’est déjà beaucoup de pression. Si vous êtes dans la première équipe, vous devez l’assumer » a déclaré Ansu Fati aux médias du club.

Continuer la lecture

TENDANCE