Connect with us

EQUIPE NATIONAL

Sélectionneurs africains les mieux payés : un classement étonnant pour Belmadi !

Publié

Au

Le métier d’entraîneur paye bien pour certains et beaucoup moins pour d’autres. Découvrez la place qu’occupe Djamel Belmadi au classement des salaires des sélectionneurs d’Afrique. 

D’un sélectionneur à un autre, les différences sont significatives. En effet, certains coachs sont plus chanceux, avec des salaires mirobolants. Alors que pour d’autres, seul l’honneur de représenter leur pays et de participer aux compétitions est satisfaisant, leurs salaires sont loin d’être à la hauteur.

Par ailleurs, le sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie, Djamel Belmadi, figure sur une liste de quinze coachs de pays africains les mieux rémunérés. D’après cette liste, le sélectionneur des fennecs occupe la troisième position avec un salaire de 65000 dollars par mois. Ainsi, l’ex joueur de l’Olympique de Marseille se trouve bien sur le podium de ce classement, en compagnie de Vahid Halilhodzic avec ses 89000$, et Carlos Queiroz qui touche 85000$. D’autre part, c’est le sélectionneur de la Guinée, Didier Six, qui touche le salaire le plus bas de cette liste avec un salaire mensuel de 20000$.

Top 15 des entraîneurs les mieux payés d’Afrique

1- Vahid Halilhodzic (Maroc) – 89 000 $
2- Carlos Queiroz (Egypte) – 85 000 $
3- Djamel Belmadi (Algérie) – 65 000 $
4- Antonio Conceiçao (Cameroun) – 59 000 $
5- Javier Clemente (Libye) – 59 000 $
6- Hector Cuper (RDC) – 55 000 $
7- Gernot Rohr (Nigéria) – 55 000 $
8- Hugo Broos (Afrique du sud) – 50 000 $
9- Patrice Beaumelle (Côte d’Ivoire) – 35 000 $
10- Milovan Rajevac (Ghana) – 30 000 $
11- Corentin Martins (Mauritanie) – 30 000 $
12- Micho Sredojevic (Ouganda) – 24 000 $
13- Michel Dussuyer (Bénin) – 28 000 $
14- Aliou Cisse (Sénégal) – 27 000 $
15- Didier Six (Guinée) – 20 000 $

EQUIPE NATIONAL

EN: Benayada et Tougaï positifs au Covid

Published

Au

By

Benayada et Tougaï positifs au Covid

À quelques heures du début de stage de l’EN à Doha pour préparer la prochaine coupe d’Afrique, Djamel Belmadi devra commencer sans le duo Houcine Benayada et Amine Tougaï.

Selon nos informations, Benayada et Tougaï ont été contrôlés positifs au Covid-19. Les deux défenseurs sont désormais en quarantaine pour quelques jours avant de refaire un autre test qui déterminera s’ils peuvent rejoindre leurs coéquipiers.

Le duo qui joue en Tunisie va donc rater les premiers jours de préparation pour la CAN et probablement l’un voire les deux matchs amicaux prévus (face à la Gambie et au Ghana).

Benayada et Tougaï

Continuer la lecture

EQUIPE NATIONAL

Andy «Dehors»!

Published

Au

By

Equipe nationale – Andy Delort, la relation semble être rompue, du moins tant que Djamel Belmadi est à la tête de la barre technique des Verts. Ce dernier laisse entendre que la sélection n’est pas un paillasson.

Andy «Dehors»!

Andy Delort, c’est le sujet d’actualité de ces derniers jours, soit depuis l’annonce de la liste des 25 joueurs concernés par la double confrontation face au Niger, dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2022. C’est parce que le joueur, qui vient d’atterrir à l’OGC Nice en provenance de Montpellier, n’a pas été retenu par le sélectionneur national, Djamel Belmadi. Pourtant, Delort pète la forme avec les Azuréens et a même été désigné «Aiglon du mois» de septembre. Ce qui corsait davantage les questionnements sur le sujet, c’est le fait que Islam Slimani, pourtant souffrant de blessure, ait été retenu. Et ce n’est que, jeudi dernier, que le voile a été levé sur ce cas, à l’occasion de la conférence de presse de Djamel Belmadi, tenue au Centre technique national de Sidi Moussa. Avec son habituel franc-parler, le driver national n’y est pas allé par quatre chemins en expliquant «de A à Z» les dessous de cette «affaire», révélant que le joueur «a préféré privilégier son club aux dépens de l’Equipe nationale». «Il était dans la liste pour jouer contre le Niger, comme dans toutes les listes depuis qu’il est algérien», a rappelé le conférencier. «Il m’a envoyé un message en me disant qu’il voulait mettre l’EN, entre parenthèses, pendant un an. (…) J’ai fini par avoir une discussion avec lui, je lui ai reproché le fait de prendre une telle décision. C’était très houleux, je lui ai signifié que ce n’est pas de cette manière qu’on agit. Il a affaire à une nation, un pays qui lui a ouvert les bras. Je l’ai blâmé lui et son club», a-t-il tempêté, en révélant, également, s’être entretenu avec le directeur sportif de l’OGCN, Julien Fournier. «De facto, il n’est plus sélectionnable. Peut-être dans un an, peut-être avec quelqu’un d’autre, je n’en sais rien. Les choses sont évidentes pour moi en tout cas», poursuit Belmadi avec un ton ferme. L’accusation de Belmadi a été réfutée fermement par Fournier: «C’est moi qui ai appelé Djamel (…). Je savais qu’il avait eu une discussion houleuse avec Andy, je voulais lui donner la position du club (…). On a toujours montré le plus grand respect pour l’Afrique et ses sélections, et Djamel parle, certainement, sous le coup de la colère.» Et d’enchaîner: «Pour la CAN, il y a la problématique du calendrier, mais chaque joueur est libre ou pas d’y aller ou de ne pas y aller. Ça regarde le joueur (…). C’est mal connaître Andy de penser qu’on peut lui mettre la pression. Ce n’est pas parce que Belmadi dit quelque chose que ça devient la vérité, car Andy est allé au dernier rassemblement. Arrivé à l’âge qu’il a (29 ans), avec la concurrence, je comprends qu’il veuille s’inscrire dans cette compétition au club. Je ne vais pas juger. Égoïstement, ça nous arrange, mais on n’est ni de près ni de loin mêlé à ça. Quant au document signé, dont parle Djamel, c’est illégal de signer un tel document, et donc sans valeur. Jamais ça ne nous a effleuré l’esprit, ça serait contraire à tout ce que je dis.» Et pour clore ce feuilleton, c’est le concerné qui répond, indiquant que «c’est le fruit d’une longue réflexion».
Dans une déclaration à l’Equipe, il a espéré que son choix «sera compris». «Les gens me connaissent, je suis quelqu’un d’entier et je donne toujours tout. Je pense que ce choix est important pour moi cette saison, mais je ne prends pas ma retraite internationale», affirme-t-il, tout en niant l’existence d’une clause dans son contrat avec son club lui interdisant de participer à la CAN, qualifiant cette information de «pure invention». Et ce n’est pas la 1ère fois que Belmadi se trouve dans un «bras de fer» avec son joueur.
Le coach avait reproché à Delort son manque d’engagement pour l’EN, lorsqu’il était bloqué à Montpellier sur décision de la Fédération française de football (FF). Les choses étaient rentrées dans l’ordre, après, mais cette fois-ci, il semble que la situation ait atteint le point de non-retour. Delort et l’EN, c’est la fin!

Andy Dehors Equipe nationale

URL: www.sport.lefennec.net

Continuer la lecture

EQUIPE NATIONAL

ALG – NIG : Premier entrainement des Verts

Published

Au

By

sprot lefennec: Les Verts ont retrouvé, en ce lundi 04 octobre 2021, leur lieu fétiche d’entraînement, le Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa pour entamer le stage de préparation pour les deux rencontres qualificatives du groupe A des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA – Qatar 2022 contre le Niger (aller le 8 octobre à Blida et retour le 12 à Niamey).

Hormis le défenseur Ramy BENSEBAINI (Borussia Mönchengladbach, Allemagne) et Sofiane FEGHOULI (Galatasaray, Turquie) qui rejoindront le groupe ce mercredi, tout le reste de l’effectif était au rendez-vous dès 17h00 sur le terrain T1 pour entamer la première séance d’entraînement.

Comme à son habitude, le sélectionneur national, Djamel BELMADI, a entamé la séance par une causerie, au cours de laquelle il a, entre autres, souhaité la bienvenue aux deux nouveaux, Mohamed El Amine AMOURA (FC Lugano, Suisse) et Ilan Kaïs KEBBAL (Stade de Reims, France), qui se sont vite fondus dans le groupe.

L’échauffement avec ballon, à une touche puis à deux touches de balle, est suivi d’ateliers techniques coordonnés par le duo Amara MEROUANI et Serge ROMANO. Puis place à des toros avec une partie de l’effectif, alors que six joueurs se sont adonnés à des étirements musculaires sous la conduite de Rémi LANCOU.

La première journée des Verts se termine par des oppositions entre deux équipes sur une partie réduite du terrain, où l’avantage est revenu aux porteurs du chasuble orange, soient les MEDJADEL, MEDIOUB, FARES, ZERROUKI, KEBBAL et BOUNEDJAH.

Pour sa part, Aziz BOURAS a réalisé sa séance de bout en bout avec les trois gardiens de la sélection, que sont les M’BOLHI, OUKIDJA et MEDJADEL.

Pour la journée du mardi 5 octobre, le staff technique des Verts a arrêté le programme suivant :

• 11h00 : Travail en salle de musculation avec Rémi LANCOU.
• 11h45 : Marche.
• 12h00 : Séance vidéo.
• 16h30 : Séance vidéo.
• 16h45 : Zone mixte ouverte à la presse durant un quart d’heure.
• 17h00 : Entraînement.
• 21h00 – 23h00 : Séances de soins.

Fennec Sport

Continuer la lecture

TENDANCE